Service d'Imagerie Médicale

QUI SOMMES NOUS ?

LE PARCOURS DE VOTRE ANIMAL DANS NOTRE SERVICE

Le service d’imagerie médicale propose les quatre principales techniques aujourd’hui disponibles en médecine vétérinaire à destination des chiens, chats et NAC.

Ces examens d’imagerie sont souvent indispensables pour établir le diagnostic de la plupart des maladies rencontrées chez nos animaux de compagnie, suivre leur évolution, et éventuellement, planifier une intervention chirurgicale.

Ces examens sont réalisés sur rendez-vous sur prescription de votre vétérinaire traitant, suite à une consultation ou si votre animal est hospitalisé.

Echographie
Principe :

L’échographie est un outil de diagnostic très perfectionné, qui permet l’examen de structures internes du corps par réflexion des ondes ultrasonores. Elle permet ainsi l’examen des organes situés dans l’abdomen, le thorax mais également le cou, les articulations et le tissu sous-cutané.

Cet examen permet une excellente évaluation des organes. Cependant, la possibilité de détecter des maladies ou anomalies par cet examen est extrêmement dépendante de l’expérience du vétérinaire qui le réalise ainsi que du matériel utilisé. Certaines affections peuvent être facilement diagnostiquées par votre vétérinaire (calcul vésical, masse abdominale…). Cependant, de nombreuses pathologies nécessitent une évaluation plus poussée par un vétérinaire radiologue, qui permettra une détection plus fine des anomalies, l’évaluation du pronostic et la réalisation d’un bilan d’extension complet. Des résultats de cet examen découlera l’indication d’éventuels autres examens à réaliser (ponctions, biopsies…) et la type de traitement à envisager.

Indications :
  • Abdomen : douleur ou distension abdominale, épanchement abdominal, troubles digestifs, troubles urinaires, polyuro-polydypsie, pertes vulvaires, gestation, suspicion de dysendocrinie
  • Thoracique: lors d’épanchement pleural, de masse médiastinale ou pleurale
  • Région cervicale :
  • Masse cervicale, suspicion de paralysie laryngée
  • Evaluation des thyroides et parathyroides
  • Evaluation des nœuds lymphatiques et glandes salivaires
  • Système myoarthrosquelettique et tissu mous :
  • Suspicion de tendinite bicipitale
  • Tissu sous-cutané ou musculaire : recherche de corps étranger dans un abcès ou une fistule
  • Cérébrale par les fontanelles chez le chiot
Echocardiographie
Principe :

L’échocardiographie permet d’évaluer le fonctionnement du muscle cardiaque par échographie. L’examen morphologique du cœur s’accompagne systématique de l’examen du flux sanguin au travers des valves cardiaques grâce au doppler. Cet examen permet d’établir le diagnostic une pathologie cardiaque, de donner un pronostic et de mettre en place d’un traitement adapté.

Indications :
  • Souffle chez un jeune animal
  • Difficultés respiratoires, essoufflement ou intolérance à l’effort
  • Toux, syncope chez le Chien
  • Thrombo-embolie aortique chez le chat
  • Epanchement pleural chez le chat
  • Epanchement péricardique
  • Cardiomégalie à la radiographie thoracique
  • Suivi d’une maladie cardiaque dans le but d’adapter le traitement
  • Détection précoce d’une pathologie cardiaque sur les animaux prédisposés ou reproducteurs
  • Bilan d’extension d’hémangiosarcome
Réalisation d’un examen échocardiographique :

L’animal est tondu sur le thorax derrière les pates avant. Il est couché d’un côté puis de l’autre durant l’examen.

La tonte de la région à examiner est indispensable. Pendant l’échographie, votre animal sera couché sur un tapis en mousse.

Cet examen est indolore, sans danger et sans effet secondaire pour le patient. Il est réalisé sans anesthésie dans la plupart des cas. Cependant, une tranquilisation peut s’avérer nécessaire si l’animal est trop stressé et agité ou si un examen minitieux est nécessaire (recherche de shunt porto-systémiques, d’insulinome…)

Scanner (Tomodensitométrie)
Principe :

L’examen tomodensitométrique (scanner) est réalisé à l’aide d’une machine spécifique contenant plusieurs tubes à rayons X qui tournent autour du patient. L’ordinateur et les logiciels associés permettent d’obtenir des images des organes dans les trois dimensions. Celles-ci permettent l’évaluation des structures en trois dimensions. Par rapport à la radiographie, le scanner permet de s’affranchir des superpositions anatomiques et d’examiner les structures avec une sensibilité nettement supérieure à la radiographie.

Depuis décembre 2012, le CHV est doté d’un appareil “Brillance 16 B” (Philips) doté de 16 capteurs et de technologie très récente. Le système représente l’un des meilleurs systèmes disponibles en milieu vétérinaire en France.

Le scanner est de plus en plus répandu dans le monde vétérinaire. Cependant, la réalisation et l’interprétation d’un scanner nécessitent de solides connaissances anatomiques et en imagerie médicale pour obtenir un examen de qualité, avec tous les éléments nécessaires au diagnostic.

Réalisation d’un scanner :

Préparation à l’examen dès la veille :

Votre animal doit être impérativement à jeun depuis 12 h minimum (dernier repas la veille à 20 h). Il peut continuer à boire jusqu’au matin de l’examen. Cette recommandation n’est pas à appliquer pour les nouveaux animaux de compagnie (furet, lapin, rongeurs…) ou aux chiots de moins de 6 mois qui sont sensibles à l’hypoglycémie.

Visite d’admission :

Dans le cadre d’une visite référée dans le service d’imagerie médicale, vous serez reçu en consultation par la radiologue le matin de l’examen. Cette consultation préalable permettra d’évaluer votre animal et ses symptômes et d’évaluer les examens à réaliser en accord à votre vétérinaire et selon vos souhaits.

Sortie :

Une heure de sortie sera fixée par le radiologue selon vos disponibilités pour venir chercher votre animal à partir de 15 h.

Réalisation de l’examen :

Le patient est réalisé sous anesthésie générale, l’animal devant être totalement immobile.

Une première série d’image de la région d’intérêt est obtenue. La région est ensuite réexaminée après injection de produit de contraste iodé par voie intraveineuse, si cela est indiqué. Lors de scanner de la colonne, une injection de produit de contraste autour de la moelle épinière pourra être réalisée pour souligner ou mieux localiser certaines lésions. Au contraire des humains, les réactions allergiques à l’iode sont très rares.

Le patient est réveillé dès la fin de l’examen. Il est ensuite surveillé attentivement durant toute la phase de réveil. Si une intervention chirurgicale est prévue à la suite de l’examen tomodensitométrique, votre animal est ensuite directement transféré au bloc chirurgical.

Votre animal pourra boire dès la sortie du centre hospitalier et vous pourrez le nourrir le soir.

Les résultats de l’examen vous seront donnés à la sortie de votre animal ou au cours de la journée s’il est hospitalisé.

Radiographie numérique
Principe :

La radiographie permet d’obtenir une image bidimensionnelle des structures traversées par le faisceau de rayons X.

Le CHV est doté d’un système de radiographie numérique de type CR – haute résolution (Philips PCR Eleva S). Ce système permet d’obtenir des clichés d’excellente qualité.

Réalisation :

Le patient est vigile pour la plupart des radiographies. Cependant, si votre animal présente une douleur préalable, la manipulation de la zone pour la radiographie peut nécessiter la tranquillisation ou l’anesthésie du patient.

Indications :

De nombreuses maladies vont nécessiter la prise de radiographies :

  • Thorax : toux, difficultés respiratoires, intolérance à l’effort, bruits respiratoires anormaux à l’auscultation, cardiopathie, masse costale ou de la paroi thoracique, bilan d’extension
  • Abdomen : douleur et distension abdominale, palpation d’une masse, vomissements aigus, hématurie, dysurie, gestation
  • Membres, bassin : fracture, boiterie, masse, dépistage de la dysplasie des coudes et des hanches
  • Colonne : trauma, recherche d’une discospondylite
  • Cystographie, urétrographie, urographie intraveineuse
  • Myélographie avec vues dynamiques
    • Syndrome de Wobbler
    • Syndrome lombo-sacré