ESSAIS CLINIQUES DE CANCEROLOGIE
EN COURS AU CHV SAINT MARTIN

Dr Stéphane Doliger, CHV Saint-Martin

 

1 – MASITINIB® et MASTOCYTOMES non opérables (AB Science)

 

Objectifs :

Essai clinique randomisé en double aveugle, versus placébo (1/3 de placébos et 2/3 d’animaux traités) pour évaluer l’efficacité et la sécurité du Masitinib® dans le traitement des mastocytomes de grade 2 et 3 non opérables

 

Critères d’inclusion :

Chiens de plus de 6.9 kg sur lesquels un mastocytome de grade 2 ou 3 non opérable, avec ou sans métastases ganglionnaires, a été diagnostiqué

Bilan biologique compatible avec l’utilisation du Masitinib®

Les propriétaires sont d’accords pour effectuer les visites de suivi au CHV toutes les 4 semaines

 

Critères d’exclusion :

Récidive sur le même site après une chirurgie

A déjà reçu une radiothérapie ou une chimiothérapie

Métastases internes (foie, rate, …) ou infiltration de la moelle osseuse

Saignements digestifs

Insuffisance rénale ou protéinurie

Autre maladie concomitante réduisant l’espérance de vie à mois de 3 mois

Entéropathie exsudative

Corticothérapie depuis moins de 3 semaines avant l’inclusion

 

Prise en charge :

Bilan d’inclusion pris en charge si l’animal est inclus dans l’étude

Traitement et visites de contrôle toutes les 4 semaines

Le traitement sera fourni pendant toute la vie du chien si la tumeur répond au traitement

 

2 – IMMUNOTHERAPIE des MELANOMES MALINS de la cavité buccale du chien avec ONCEPT MELANOMA

 

 

Objectifs :

Oncept Melanoma Vaccine est un traitement d’immunothérapie (production d’anticorps anti-tyrosinase) ayant obtenu une AMM aux Etats Unis dans le traitement adjuvant à la chirurgie des mélanomes malins de la cavité buccale sans métastases viscérales (stade II ou III au bilan d’extension).

Oncept Melanoma Vaccine n’est actuellement disponible en France que dans quelques Centres Hospitaliers Vétérinaires, dans le cadre d’un essai clinique d’innocuité réalisé avant l’obtention de son AMM européenne.

Le traitement consiste à injecter par voie transdermique à l’aide d’un injecteur spécifique, un vaccin ADN induisant la production d’une tyrosinase humaine à l’origine de la production d’anticorps anti-tyrosinase. Quatre injections à deux semaines d’intervalle sont effectuées, puis une injection booster tous les 6 mois pendant toute la durée de la rémission.

 

Critères d’inclusion :

Chien opéré d’un mélanome malin de la cavité buccale

Chirurgie d’exérèse large (mandibulectomie ou maxillectomie)

Pas de métastases viscérales (bilan d’extension par scanner négatif)

Exérèse des nœuds lymphatiques métastasés ou radiothérapie en cas de métastases ganglionnaires locales

 

Critères d’exclusion :

Métastases viscérales (foie, rate, …)

Etat général incompatible avec le traitement

Impossibilité pour le propriétaire de venir aux visites de traitement et de suivi

 

Prise en charge :

Traitement Oncept Melanoma Vaccine mise en place pour un coût de 1500 euros TTC les 4 injections (non disponible en Europe en dehors de ce protocole)

 

3 – Consolidation de la rémission des LYMPHOMES MALINS du chien après chimiothérapie

 

Objectifs :

Evaluer l’intérêt et l’innocuité d’un traitement visant à consolider la rémission des lymphomes B diffus à grandes cellules du chien (lymphomes malins de haut grade les plus fréquents), après une rémission complète induite par une chimiothérapie de type ACOPA.

 

Critères d’inclusion :

Chiens ayant eu un diagnostic de lymphome B diffus à grandes cellules et actuellement en rémission complète

 

Critères d’exclusion :

Bilan d’extension infirmant la rémission complète : mise en évidence de cellules tumorales au niveau d’un noeud lymphatique, de la moelle osseuse ou d’un autre organe (foie, rate, ...)

 

Prise en charge :

Traitement mise en place gratuitement

Prise en charge financière du bilan d’extension confirmant la rémission complète, et des consultations et examens durant le traitement d’immunothérapie

 

4 – APPROCHE METABOLIQUE du traitement des CANCERS chez le chien et le chat

 

Objectifs :

L’approche métabolique du traitement des cancers consiste à associer plusieurs molécules agissant sur le métabolisme des lipides et des glucides afin de limiter l’effet Warburg spécifique aux cellules cancéreuses.

Les molécules suivantes sont étudiées :

 

 

Critères d’inclusion :

Chien ou chat présentant toute tumeur de mauvais pronostic, en association ou non avec de la chimiothérapie

 

Critères d’exclusion :

Espérance de vie limitée (estimée à moins d’un mois)

Altérations physiologiques incompatibles avec la mise en place du traitement

 

Prise en charge :

50% du coût des consultations de contrôle et des scanners est pris en charge